Archives par mot-clé : West Coast

formation de Pacific Four

D’où vient Pacific Four ?

Pour Guy Robert, la Californie / West Coast représente

– une période des années 70 où il a terminé ses études scientifiques à San Francisco – Berkeley et où il a gravé ses premières traces musicales à la clarinette avec ses compères américains de Jazzmen Tea ( Jazz traditionnel & Swing ) ;

– un style de Jazz des années 50 qu’il aborde quelques années plus tard au sax alto dans divers pupitres de saxophones, en quintet de saxes et dans des Big Bands à partir de l’école de Jazz du CIM, en compagnie notamment de Gilles Miton : Gilles est un baryton recherché dans ces contextes, on l’a vu récemment avec Les Vieilles Canailles…

Frédéric Loiseau a connu la West Coast à sa manière dans les années 70-80 en guitare supérieure au « Guitar Institute of Technology »  de Los Angeles, avant d’enrichir de nombreuses formations du Jazz français avec son jeu raffiné, notamment le Pee Bee Orchestra.

Philippe Monge, de son côté, passe de flûtiste de haut niveau à contrebassiste tout terrain, muni d’une licence de psychologie et sous l’égide notamment de Marc Buronfosse, un pilier de L’Happy Jazz de Saint-Maur-des-Fossés, où il officie de temps en temps dans des soirées où Guy Robert joue aussi régulièrement.

Leur goût pour les sonorités équilibrées et pour la sobriété harmonique a réuni ces quatre musiciens dans Pacific Four, qui assemble les voix des saxes avec les cordes de la guitare et la contrebasse, dans ce programme qui combine réminiscence et hommage :

– au fameux quartet sans piano, autour des deux voix de Gerry Mulligan et de Chet Baker ou Bob Brookmeyer ;

–  au dialogue bien senti de « Phil & Quill », les deux formidables saxes alto Phil Woods et Gene Quill.

Ces formations ont marqué le Jazz des années 50-60, du Jazz Cool au Bebop, d’où le répertoire « From West Coast to East Coast ».