La maîtrise de l’expression conduit au plaisir, d’autant plus spontané et gratifiant qu’il résulte d’une décontraction, plutôt que d’un effort physique : la relaxation s’accompagne en effet de sensations qui renforcent la confiance en soi et assurent la qualité du son. George Kochevitsky analyse dans son ouvrage The Art Of Piano Playing la relation entre la synchronisation musculaire et la qualité du son produit.

Le musicien soufflant apprécie d’abord l’ajustement de son placement initial avant d’amener l’instrument à sa bouche, en même temps qu’il capte la position du diaphragme à la toute fin de son inspiration spontanée : il prolonge alors doucement cette sensation vers l’arrière en laissant vibrer l’expiration jusque dans le sol, puis dans l’espace – à l’instar de la voix comme le montre Alfred Tomatis dans L’oreille et la voix. La non-poussée, combinée avec la sensation verticale du Hara, permet à la vibration de se diffuser par les pieds, à l’instar de celle du violon intérieur de Dominique Hoppenot.


La pensée engendre la volonté, ça c’est sûr, la volonté détruit l’envie et sans envie il n’y a pas d’équilibre,
sans plaisir pas de réussite.

Oui, ce sont des petites phrases, mais c’est quand même la vérité, ce n’est pas compliqué, c’est l’art de rester soi-même, seulement pour rester soi-même, il ne faut pas être dans la tête, c’est pour ça que l’on peut dire
qu’il faut avoir confiance en soi.

Il faut être artiste,
il faut avoir une décontraction expressive,
c’est à dire, comme le dit Mme Hoppenot
dans “Le violon intérieur“, le tonus dans la décontraction.

Robert Pichaureau


Il faut se régaler avec la musique.
Le son doit être vécu.
La vie est dans les tripes.
La tête doit rentrer dans les épaules, vous devez vous tasser, devenir un TAS !

Robert Pichaureau, Expressions favorites


The less energy spent on technical production, the more available for creativity.

Being as relaxed as possible in playing allows the creative mind as well as the emotions to more easily come forth.

David LiebmanDeveloping a Personal Saxophone Sound


Take more chances.

Phil WoodsMaster Class at New York University


(…) the whole thing is about relaxation ; all of music for me is about relaxation : if you’re uptight when you’re playing, the music is uptight.

And if you’re totally in the zone where you’re just so cool, you’re having fun (…)

Eddie Daniels, in
The Music of Eddie Daniels, Eddie on Standards